Apprendre à coder sur pierre-giraud.com

DES COURS COMPLETS ET GRATUITS POUR TOUS

L’OPTIMISATION DU REFERENCEMENT NATUREL, OU SEO

Le référencement, c’est quoi ?

Etre référencé, dans un français commun, c’est tout simplement être inscrit dans un répertoire. Dans le cas d’un site web, on va parler de référencement sur un moteur de recherche.

Un moteur de recherche (« search engine » en anglais) est un programme qui va nous permettre de faire des recherches sur le web. Parmi les plus connus, on peut citer Google ou Bing.

Le principe est simple : nous allons indiquer des mots clefs, et le moteur de recherche va rechercher des pages web en rapport avec ces mots clefs.

Ensuite, ces pages web vont être classées selon des critères qui vont être propres à chaque moteur de recherche puis les résultats vont nous être présentés de façon ordonnée.

SEO, SEA, SMO, SEM

Au sein de la sphère « référencement », de nombreuses abréviations (souvent d’origine anglo-saxonne) sont utilisées.

Il me semble donc déjà judicieux de commencer par définir certains termes que vous risquez un jour ou l’autre de rencontrer.

Le terme « SEO » signifie « Search Engine Optimization ». On traduit généralement cela en français par « optimisation du référencement naturel ». Le SEO regroupe l’ensemble des pratiques gratuites qui vont nous permettre de gagner en visibilité (en classement, ou « ranking ») sur les moteurs de recherche.

L’abréviation « SEA » correspond à « Search Engine Advertising ». Le SEA comprend l’ensemble des activités payantes servant à accroitre la visibilité d’un site web sur les moteurs de recherche, dont notamment l’achat d’encarts publicitaires.

« SMO » signifie « Social Media Optimization ». On place dans le SMO l’ensemble des pratiques qui vont nous permettre à développer notre présence sociale (c’est-à-dire sur les réseaux sociaux) et qui vont ainsi nous permettre de gagner en visibilité via les réseaux sociaux.

Finalement, « SEM » signifie « Search Engine Marketing ». Le SEM comprend toutes les pratiques visant à améliorer la visibilité et l’accessibilité d’un site sur le web. Grosso modo, le SEM va regrouper le SEO, le SEA et le SMO.

Différence entre SEO, SEA et SMO

Dans toute cette section, nous allons nous concentrer sur le SEO, ou l’optimisation du référencement naturel pour votre site.

Optimiser son référencement naturel ou faire du « SEO », ça veut dire quoi ?

Optimiser son référencement naturel, ou faire du Search Engine Optimization (ou SEO) c’est recourir à des techniques d’optimisation pour son site afin que celui-ci réponde de meilleure façon aux critères de classement des moteurs de recherche.

Le but étant évidemment, à terme, de voir les pages de son site web positionnées dans les premières positions pour des recherches qui nous intéressent.

Faîtes très attention sur ce point : on n’optimise jamais que des PAGES WEB RELATIVEMENT A DES RECHERCHES. Dire qu’on « optimise le référencement de son site » n’a aucun sens sans contexte.

En effet, imaginons que je possède un site qui vende des chaussures de course à pied. Je veux que lorsqu’un internaute cherche dans Google « achat chaussure Asics » par exemple, celui-ci voie la page de mon site listant les paires d’Asics que je vends dans les premiers résultats.

En revanche, si un autre internaute tape la recherche « vacances en Corse », cela ne m’intéresse pas de figurer parmi les premiers résultats.

Optimiser son référencement, pourquoi faire ?

Si vous possédez un site web, vous voulez certainement que celui-ci soit (plus) visité.

Aujourd’hui, vos visiteurs peuvent arriver sur votre site de plusieurs façons :

  • Via les réseaux sociaux ;
  • Par le bouche à oreille ;
  • Car ils ont visionné une publicité parlant de celui-ci ;
  • Après une recherche sur un moteur de recherche ;
  • Etc.

Typiquement, on s’aperçoit bien vite que le bouche à oreille peut être assez limité, tandis que la communication sur les réseaux sociaux est chronophage et que la publicité coûte cher.

D’un autre côté, un bon positionnement sur les moteurs de recherche peut amener durablement une manne de visiteur non négligeable et sans cesse renouvelée.

Moteurs de recherche et critères

Chaque moteur de recherche possède son ou ses propres algorithmes et ses propres critères de classement.

Le cœur du « problème », pour les personnes cherchant à améliorer leur référencement naturel, est que personne ne connaît précisément les critères utilisés par chaque moteur de recherche ni leur poids relativement aux autres.

Cependant, le secteur du référencement formant un marché assez conséquent, de nombreux experts réalisent constamment des tests afin de déterminer quels sont les critères de classement et dans quelle mesure chacun agit sur le classement d’une page web.

Dans la suite de cette partie, nous allons décortiquer chacun de ces critères (notamment pour Google) et voir comment vous pouvez influencer votre position dans les moteurs de recherche.

Toutefois, avant de commencer notre étude poussée sur le référencement à proprement parler, nous devons parler des concepts de « White Hat SEO » et « Black Hat SEO », étant donné que vous risquez également de rencontrer ces termes au cours de vos recherches.

« White Hat SEO » vs « Black Hat SEO »

L’optimisation du référencement « White Hat » ou « Black Hat » correspond tout simplement à deux façons d’envisager la façon dont vous souhaitez progresser dans les moteurs de recherche.

Pour faire simple et court, on appelle « White Hat SEO » l’ensemble des techniques vous permettant d’améliorer votre référencement et respectant les « guidelines » (la ligne de conduite) donnée par les moteurs de recherche.

A contrario, le « Black Hat SEO » correspond aux techniques utilisées pour améliorer le référencement des pages d’un site et allant à l’encontre des bonnes pratiques et consignes données par les moteurs de recherche.

Vous rencontrerez parfois le terme « Grey Hat SEO ». Cela correspond à la frontière, c’est-à-dire à des techniques qui n’ont pas été ouvertement désavouées par les moteurs de recherche mais qui ne sont pas non plus encouragées par ceux-ci.

Par défaut, les techniques « Grey Hat » doivent être considérées comme du « Black Hat » ne serait-ce qu’à cause de l’intention des personnes les utilisant.

Concernant les techniques « White Hat » et « Black Hat », vous pouvez garder la règle suivante à l’esprit : les techniques « Black Hat » sont censées permettre à un site de remonter très rapidement dans la file des résultats des moteurs de recherche.

Cependant, les moteurs de recherche s’adaptent en continu pour sanctionner avec de plus en plus d’efficacité les sites suspectés d’utiliser ces techniques. Donc, à moins d’être très fort techniquement et de soi même s’adapter en continu, vous serez un jour ou l’autre pénalisé.

En revanche, les personnes utilisant des techniques « White Hat » sont susceptibles de monter plus lentement (voir beaucoup plus lentement) mais beaucoup plus sainement et durablement dans les résultats de recherche.

Chapitre précédent

Chapitre suivant