Apprendre à coder sur pierre-giraud.com

DES COURS COMPLETS ET GRATUITS POUR TOUS

L’IMPORTANCE DU CONTENU ET DE LA STRUCTURE DE VOS PAGES DANS L’OPTIMISATION DE VOTRE REFERENCEMENT

Le contenu, au centre de votre stratégie de référencement

Le contenu est un facteur primoridal pour l'optimisation du référencement

Votre contenu doit absolument être au centre de votre stratégie de référencement. En effet, si le sujet de votre site ou si ce que vous écrivez ou vendez n’intéresse pas les gens, cela ne sert à rien de perdre du temps à essayer d’améliorer votre référencement.

A ce propos, notez que Google dispose de nombreux indicateurs lui permettant d’évaluer la qualité / pertinence de votre contenu et l’intérêt qu’il suscite auprès de ses utilisateurs.

Par exemple, on sait que Google tient compte du taux de rebond de votre page (c’est-à-dire le nombre de personnes qui quittent votre site après n’avoir vu que cette page) pour évaluer la qualité de votre contenu et ainsi le mettre plus ou moins en avant.

De même, Google va analyser le CTR (Click Through Rate, ou le taux de clic) de votre page web sur les résultats relatifs à votre mot clef : si personne ne clique sur votre page lorsqu’elle est présentée dans les résultats de Google, celle-ci sera dévaluée.

Google va également évaluer la temps moyen passé par vos visiteurs sur vos pages ainsi que le taux de retours sur une page déjà visitée : plus le temps passé et le taux de retour sont élevés, plus vos pages seront appréciées par le moteur de recherche.

Créer un contenu apprécié par Google et favorisant votre référencement

Ces dernières années, Google a beaucoup insisté auprès des webmasters sur l’importance du contenu, en réaffirmant sans cesse l’importance de celui-ci dans les résultats de recherche de son moteur de recherche.

En effet, rappeler vous que le but ultime de Google est de fournir toujours la meilleure information, et de la rendre accessible la plus simplement possible par rapport à une recherche utilisateur.

Ainsi, Google va être particulièrement attentif à la valeur ajoutée et à l’unicité du contenu : le contenu de vos pages web doit être exclusif à votre site (il ne doit pas avoir été dupliqué à partir d’un autre site), et chacune de vos pages doit avoir un contenu différent.

Ensuite, Google va s’intéresser à la longueur de votre page web ainsi qu’au niveau de difficulté de lecture de celle-ci.

De façon générale, une page plus longue sera plus appréciée par Google qu’une page plus courte. Ainsi, vos articles devraient toujours faire au minimum 1000 mots.

Concernant le niveau de difficulté de lecture (que Google sait également estimer), il n’y a pas de règle universelle : cela va dépendre du sujet de votre site.

Si votre site aborde un sujet pointu de façon précise, il sera préférable que vous ayez des articles avez des niveaux de lecture élevés afin de montrer à Google que vous abordez vraiment votre sujet de façon précise et rigoureuse.

Google va encore prêter attention à la « fraîcheur » du contenu sur votre page, en se basant sur le nombre de mises à jour effectuées et sur la date de la dernière mise à jour afin de vérifier que votre site est toujours actif et propose un contenu régulièrement mis à jour.

Enfin, l’optimisation pour tablettes et mobiles (l’aspect « responsive » de votre site) ainsi que l’utilisation de différents médias pour illustrer vos contenus (images, vidéos, etc.) jouent également un rôle important dans l’optimisation de vos pages.

Les critères structurels de vos pages

Au niveau des critères structurels, Google va tout d’abord vérifier la vitesse de chargement de votre page web : plus votre page web charge vite, plus elle sera appréciée par le moteur de recherche.

Pour optimiser la vitesse de chargement de votre page, vous pouvez l’alléger au niveau du code en soi ou des médias en utilisant par exemple des sprites CSS pour les images. La qualité de votre hébergement va ici également beaucoup compter.

L’utilisation des données structurées et le respect du cadre donné par le site schema.org vont également jouer en votre faveur, puisque cela va apporter davantage d’informations à Google et à vos visiteurs.

Notez également que, dans le cas d’un site e-commerce, le support du certificat SSL et du HTTPS va être un plus (un gage de confiance) pour vos pages web.

Finalement, l’âge de la page et le niveau « d’autorité » de l’auteur de la page sur le web vont également être des critères qui vont jouer (relativement peu) sur le référencement de votre page web.

Plus votre page web est vieille, est plus l’auteur est apprécié par Google, mieux votre page sera classée.

Contenu et structure des pages : check-list

Voici donc en résumé les différents points auxquels porter attention ici :

1 Votre contenu apporte une véritable valeur ajoutée sur le web, et répond à de réels besoins / problématiques
2 Votre contenu est unique
3 Votre contenu est profond : votre article contient au moins 1000 mots
4 La difficulté de lecture est adaptée à votre public et sujet
5 Vous actualisez régulièrement votre contenu si le sujet abordé le justifie
6 Votre page est optimisée pour les différents formats d’écran (différents formats mobiles, tablettes, télé, etc.)
7 Vous avez optimisé la vitesse de chargement de votre page, en diminuant par exemple le poids de vos images
8 Vous utilisez les données structurées et respectez la sémantique donnée par schema.org
9 Si vous avez un site e-commerce, vous utilisez le cryptage SSL ou le HTTPS
10 Vous vérifiez régulièrement votre taux de rebond, CTR et temps moyen passé sur votre page

Chapitre précédent

Chapitre suivant