Apprendre à coder sur pierre-giraud.com

DES COURS COMPLETS ET GRATUITS POUR TOUS

SOMMAIRE

Introduction

  1. Présentation du cours
  2. Introduction au PHP
  3. Mettre en place un env. de travail

Les bases en PHP

  1. Syntaxe de base du PHP
  2. Premières instructions PHP
  3. Introduction aux variables PHP
  4. Types de valeurs et concaténation
  5. Opérations sur les variables
  6. Conditions et opérateurs de comparaison
  7. Les conditions if, if...else et if... elseif... else
  8. Utilisation avancée des conditions
  9. Structures ternaires et switch
  10. Les boucles PHP
  11. Découverte des fonctions
  12. La portée des variables
  13. Les constantes PHP
  14. Les variables tableaux PHP
  15. Tableaux associatifs
  16. Tableaux multidimensionnels
  17. Test n°1

Gestion des dates en PHP

  1. Le timestamp
  2. Obtenir et formater une date
  3. Tester la validité d'une date
  4. Test n°2

Opérations sur les fichiers en PHP

  1. Lire, ouvrir, fermer un fichier
  2. Parcourir et lire un fichier par partie
  3. Créer un fichier et écrire dedans
  4. Ecrire dans un fichier
  5. Les instructions include et require
  6. Test n°3

Les variables superglobales

  1. Découverte des variables superglobales
  2. Les cookies
  3. Les sessions
  4. Test n°4

Les expressions régulières et PHP

  1. Découverte des regex
  2. Les fonctions PHP PCRE
  3. Quantifieurs et options
  4. Classes de caractères
  5. Test n°5

L'orienté objet en PHP

  1. Classes, instances et objets
  2. Propriétés et méthodes
  3. Extension de classe et héritage
  4. Le principe d'encapsulation
  5. La méthode constructeur
  6. L'opérateur de résolution de portée et la surcharge
  7. Constantes, méthodes et propriétés statiques
  8. Les classes et méthodes abstraites
  9. Les interfaces
  10. Les méthodes magiques
  11. Le chainage de méthodes

Notions avancées en POO

  1. Le typage explicite
  2. Les traits
  3. Les closures et les classes anonymes
  4. L'auto-chargement des classes
  5. Le mot clef final
  6. Résolution statique à la volée
  7. Parcourir des objets
  8. Le clonage d'objets

TESTER LA VALIDITE D’UNE DATE

Pourquoi tester la validité d’une date ?

Jusqu’à présent, nous n’avons travaillé qu’en local, c’est-à-dire sur nos propres machines et pour nous mêmes. Comme nous créons et testons nos codes nous mêmes, nous n’avons aucun problème de sécurité / validité.

Cependant, l’objectif reste de pouvoir par la suite créer de véritables sites dynamiques, avec des formulaires, des espaces clients, etc.

Dans ces cas là, bien souvent, vous allez demander aux utilisateurs de vous envoyer des données.

Cela va être par exemple le cas si vous créez un formulaire d’inscription sur votre site, ou si vous possédez un site marchand.

Vous demanderez alors certainement les nom, prénom, adresse mail, numéro de téléphone, date de naissance, etc. des utilisateurs.

Dans ces cas là, il faut être très précautionneux car vous ne devez jamais vous attendre à recevoir les bonnes données de la part de vos utilisateurs.

En effet, certains vous faire des fautes, d’autres seront étourdis, et certains autres seront corrément mal intentionnés et essaieront d’exploiter des possibles failles dans votre site, en tenant de vous envoyer (ou "injecter") des bouts de code par exemple.

Pour ces raisons, vous devez toujours traiter les informations envoyées par vos utilisateurs, et notamment les dates.

Vérifier la validité d’une date en PHP

La manière la plus robuste de vérifier la validité d’une date en PHP est d’utiliser la fonction checkdate() qui a été créée dans ce but précis.

Cette fonction va accepter trois chiffres en arguments : le premier représente le mois de la date à tester, le deuxième représente le jour et le troisième représente l’année.

Avec ces trois arguments, la fonction checkdate() va être capable de déterminer si la date existe ou pas. Si la date est valide, cette fonction renverra true. Dans le cas contraire, elle renverra la valeur false.

Utilisation de la fonction PHP checkdate()

On utilise la fonction PHP checkdate() pour vérifier la validité d’une date

Ici, on utilise la fonction var_dump() pour afficher très rapidement la valeur renvoyée par checkdate() à chaque fois. On aurait également pu créer une fonction de vérification de dates utilisant checkdate() dans son code ou des conditions pour récupérer la valeur renvoyée par checkdate().

Grâce à la fonction checkdate(), on sait désormais que le 32 mars 2015 et le 29 février 2015 ne sont pas des dates valides, tandis que le 28 février 2015 est bien une date valide.

Chapitre précédent

Chapitre suivant