Apprendre à coder sur pierre-giraud.com

DES COURS COMPLETS ET GRATUITS POUR TOUS

QUEL HEBERGEUR ET FORMULE D’HEBERGEMENT CHOISIR POUR MON SITE ?

La question du prix et des services

Lorsqu’on n’y connait rien en hébergement, on peut avoir tendance à se diriger vers la formule la moins chère, en pensant que de toutes façons “tout se vaut”.

Faites très attention à ce raisonnement : nous avons bien vu dans les parties précédentes qu’il existait de grosses différences entre les différents services proposés.

De plus, comprenez bien que l’hébergement web correspond aux fondations de votre maison, ou encore au moteur de votre voiture : il tient une place essentielle et peut aider ou au contraire nuire au développement de votre site web.

Pour ces raisons, vous devez choisir votre hébergement web et votre hébergeur avec attention, en vous posant les bonnes questions, et sans chercher forcément à tout prix à gagner quelques euros par mois là dessus.

Attention, ne vous dirigez pas non plus forcément absolument vers la formule la plus chère : celle-ci ne vous est peut être pas nécessaire ou peut même ne pas être adaptée (besoin de connaissances techniques, etc.).

De plus, vérifiez bien ce que contiennent effectivement les différentes offres, car nombre d’hébergeurs comptent sur la méconnaissance technique de certains de leurs clients pour vendre des formules d’hébergement hors de prix en comparaison des services proposés.

Les différents produits et services composant une formule d’hébergement

Voici la liste de ce qui va constituer le prix effectif d’une formule d’hébergement :

  • Le serveur ;
  • Le data center ;
  • La connexion Internet ;
  • Les softwares ;
  • Le support ;
  • Les coûts fixes et le marketing.

Les serveurs sont des sortes de super-ordinateurs. Tout comme pour nos ordinateurs, il existe différentes marques et différents modèles de serveurs plus ou puissants et performants.

L’acquisition de serveurs va représenter un coût très important pour un hébergeur. Le coût d’achat du serveur qui va vous être proposé va se refléter dans le prix dans le prix de votre offre d’hébergement.

La première chose à faire est donc de se renseigner sur le serveur qui va vous être loué, afin de s’assurer qu’il s’agit d’un modèle suffisamment performant pour ce que vous souhaitez en faire.

Le data center va être l’emplacement physique où vont être localisés les serveurs, où ils vont être stockés.

Cet emplacement va également beaucoup coûter à l’hébergeur. En effet, les data centers sérieux vont être placés sous haute surveillance (à cause des données sensibles placés sur les serveurs), et vont devoir faire l’objet d’une surveillance technique constante (au cas où des serveurs tombent en panne).

De plus, ces endroits vont devoir être constamment refroidis afin d’éviter des surchauffes de serveurs et également être situés dans des endroits où il y a un excellent accès à Internet.

Voilà une bonne raison pour éviter d’acheter votre hébergement au cousin de la sœur de votre voisin qui possède ses propres serveurs dans son salon !

Renseignez vous donc bien sur l’emplacement des data centers de votre hébergeur ainsi que sur la réputation de celui-ci par rapport au maintien général de ces data centers.

Concernant la connexion Internet, pensez bien que les hébergeurs ne sont pas des fournisseurs d’accès à Internet. Ainsi, ils doivent comme nous payer pour obtenir une connexion Internet.

Comme vous vous en doutez, le prix de ces « forfaits Internet » va largement dépasser celui de votre box. En effet, un bon hébergeur devra pouvoir disposer constamment d’une connexion puissante et stable / robuste pour chacun des serveurs qu’il gère.

La puissance de cette connexion va directement impacter la vitesse d’affichage de votre site, méfiez vous donc des hébergeurs « radins » qui tenteraient de rogner sur la connexion, et vérifiez bien ce point à chaque fois qu’une offre vous paraît trop avantageuse.

Les softwares vont également impacter le prix de votre hébergement.

Les softwares vont être des logiciels acquis par l’hébergeur qui vont généralement vous servir à gérer votre hébergement. Certains softwares sont en utilisation libre, mais d’autres sont payants et donc les hébergeurs doivent s’acquitter d’un prix parfois élevé.

C’est par exemple le cas pour le tableau de contrôle le plus populaire chez les hébergeurs, le fameux « CPanel » qui est très puissant et très agréable pour l’utilisateur final mais qui va être payant.

Le support va également pouvoir représenter une part non négligeable du prix de votre hébergement. Là encore, faites attention aux formules d’hébergement très (trop) peu chères : celles-ci ne s’accompagnent généralement pas d’un support client optimal.

Selon moi, la qualité du support est l’un des facteurs les plus importants dans le choix d’un hébergeur. En effet, il doit s’installer une véritable histoire de confiance entre vous et votre hébergeur, car son rôle est trop important pour vous et votre site pour que vous puissiez laisser cela au hasard.

Vous devriez toujours pouvoir compter et pouvoir contacter votre hébergeur en cas de problème. Ne négligez pas ce point : beaucoup de sites web se sont écroulés à cause d’un mauvais support / hébergeur.

Finalement, les autres coûts, c’est-à-dire les coûts fixes et de marketing de votre hébergeur doivent être ceux que vous devez absolument évaluer.

En effet, si certains coûts fixes vont impacter la qualité de votre hébergement, la grande partie de ces coûts ne vous regarde pas.

Faites donc bien attention notamment aux hébergeurs qui font énormément de publicité : ils vont souvent aller répercuter ces coûts marketing sur certaines de leurs formules d’hébergement !

Se poser les bonnes questions pour choisir son hébergement

Maintenant, vous savez de quoi est théoriquement composé un hébergement.

Vous devez alors vous poser les bonnes questions afin de cibler la formule d’hébergement la plus adaptée à vos besoins.

La première série de questions à se poser va concerner votre projet : que voulez vous créer et pour quelles raisons ?

En effet, si vous souhaitez simplement créer un blog WordPress pour, par exemple, partager quelques photos de voyage ou pour écrire quelques billets de temps en temps, il ne sera pas forcément nécessaire de chercher un hébergement ultra-performant.

Dans ce cas là, vous pourrez même trouver des hébergements gratuits contenant certes quelques limitations mais qui ne seront pas gênantes à votre niveau.

En revanche, si vous comptez réellement vous investir dans votre site, voire essayer d’en vivre, il faudra plutôt opter pour un hébergement solide et fiable.

Dans ce cas là, il faudra déterminer le degré de complexité et de spécificité de votre projet. Si par exemple vous décidez d’ouvrir une boutique PrestaShop, vous ne devriez rencontrer aucune difficulté auprès des hébergeurs les plus connus car tous vont vous proposer une installation automatique de la solution PrestaShop de base (car celle-ci est connue).

Si en revanche votre site a fait l’objet d’un développement spécifique, ou est très gourmand en ressources, il faudra évidemment s’orienter vers du plus pointu en matière d’hébergeur, poser des questions à l’hébergeur quant à sa capacité à soutenir votre projet et se pencher du côté de la technique.

La deuxième série de question à vous poser va concerner votre propre profil et vos moyens.

Tout d’abord, vous devez définir votre niveau technique et votre temps disponible : êtes vous capable d’installer correctement une architecture sur serveur ? Comptez vous vous former vous même si ce n’est pas le cas ? Ensuite, aurez vous le temps de surveiller cela et d’apporter les modifications nécessaires au besoin ?

Vous devrez définir si votre budget vous permet le luxe de vous payer une personne s’occupant de votre installation et des serveurs ou non.

Si ce n’est pas le cas, et si vous préférez vous concentrer sur autre chose que cela, alors il pourra être judicieux de trouver un service d’hébergement autogéré, qui peut représenter le meilleur compromis.

Enfin, sachez que parler ou du moins comprendre l’anglais va être ici un allié de taille. En effet, comprendre l’anglais va vous ouvrir l’accès à de nombreux hébergeurs situés outre-hexagone et proposant parfois d’excellent service à un très bon prix car, ne nous le cachons pas, en France l’offre sérieuse est très limitée.

En résumé : les points importants pour bien choisir son hébergement

Tout d’abord, ne vous laissez pas tromper par le prix. D’un côté, ne pensez pas que « tout se vaut » et ainsi n’allez pas forcément vers la formule la moins chère dès le départ. De l’autre, ne pensez pas que choisir la formule d’hébergement la plus chère va vous garantir le meilleur niveau de service : nombre d’hébergeurs jouent sur la méconnaissance technique des clients pour pratiquer des prix complètement déraisonnables par rapport au niveau de service proposé, en enrobant le tout derrière un bon marketing.

Gardez à l’esprit que nombre d’hébergeurs proposent également des prestations tout à fait convenables pour des prix à la portée de toutes les bourses.

Cependant, notez également que si vous désirez un hébergement vraiment pointu et performant, vous devrez forcément mécaniquement payer plus cher.

Pour bien choisir votre hébergement, faites le point sur votre projet : complexité, spécificité, envergure, développement ainsi que sur votre budget et sur votre propre profil.

Cela vous permettra d’éliminer nombre d’offres et de cerner le type d’offres qui va pouvoir correspondre à vos attentes.

Ensuite, il va falloir décortiquer chaque offre ciblée en profondeur. Pour cela, commencez par vous renseigner sur l’hébergeur en soi et n’hésitez pas à lire des avis clients.

Eliminez immédiatement tous les hébergeurs qui n’ont pas une bonne réputation.

Renseignez vous également sur la disponibilité et le professionnalisme du support client. Partez du principe que vous aurez toujours un problème un jour ou l’autre. Ce jour là, vous devrez absolument trouver quelqu’un à qui vous adresser en face.

Ainsi, ne sélectionnez que les hébergeurs qui disposent d’un bon service client constamment disponibles : cela est essentiel et ignorer ce point peut mener à la faillite de votre projet.

Finalement, concentrez vous sur les offres et particulièrement sur les points suivants :

  • Les technologies utilisées et l’interface ;
  • La vitesse en général ;
  • La bande passante ;
  • L’espace de stockage ;
  • Les possibilités d’évolution.

Les technologies vont inclure le serveur proposé, la localisation et la maintenance des data centers ainsi que la panoplie de softwares proposés au client.

Au niveau de l’interface, vous devez absolument être à l’aise avec et la comprendre, puisqu’elle va vous permettre de gérer votre hébergement. D’un point de vue tout à fait personnel, je donne un point aux hébergeurs utilisant le CPanel.

Concernant la vitesse, on parle ici de la vitesse d’affichage de votre site en général. La vitesse est difficile à prévoir car elle dépend souvent de nombreux facteurs : la qualité du serveur évidemment, mais également le nombre de sites hébergés sur un même serveur, l’utilisation ou pas de SSD (Solid State Drives, beaucoup plus rapides que des disques durs classiques), la localisation du serveur par rapport à vos visiteurs et l’utilisation ou pas de CDN (Content Delivery Network).

L’utilisation de CDN peut considérablement augmenter la rapidité de réaction de votre site. Le principe est simple : on va créer des « relais serveurs » partout sur le globe et utiliser le serveur le plus proche du visiteur à chaque fois pour envoyer et afficher les différentes informations demandées.

Attention cependant : selon les spécificités de votre site, il n’est pas forcément simple de bien configurer les CDN.

Au niveau de la bande passante, méfiez vous des hébergeurs vous proposant un débit de bande passante « illimité ». En effet, les hébergeurs proposant cela font le pari que la majorité de leurs clients n’utiliseront que peu de bande passante, et ainsi tout se passera bien pour tout le monde.

Cependant, si un jour vous ou un autre client voit son site croître fortement, il est fort possible que l’hébergeur soit débordé (car eux aussi payent pour vous fournir ces services et donc ont tendance à tenter de réduire un maximum leurs coûts).

De manière générale, personne ne peut promettre un débit de bande passante « illimité ».

J’ai donc tendance à préférer les hébergeurs faisant payer leurs clients selon le débit utilisé ou ceux proposant des offres avec un débit maximum, car étant donné que vous payer le prix juste les hébergeurs ont en général pris des précautions en amont.

Tout comme pour le débit de bande passante, nombre d’hébergeurs offrent un espace de stockage « illimité ». Là encore, méfiez vous et d’autant plus si vous optez pour une offre d’hébergement mutualisée.

Effectivement, les disques ont tous des limites physiques et ne sont donc jamais « illimités ». Là encore, il s’agit d’un pari pris par les hébergeurs qui partent du principe que la majorité de leurs clients va utiliser peu d’espace de stockage.

Cela va être vrai dans la majorité des cas, mais encore une fois il suffit que votre propre site ait besoin de beaucoup d’espace de stockage ou qu’un autre site sur le même serveur soit dans le même cas pour que tout devienne beaucoup plus problématique.

Là encore, j’ai tendance à préférer les hébergeurs qui donnent des chiffres et proposent des fourchettes d’espaces de stockage. Ainsi, on est sûr de ce pourquoi on paye.

Finalement, renseignez vous bien au préalable sur les possibilités d’évolution de votre formule d’hébergement proposée par votre hébergeur.

En effet, si vous avez un projet ambitieux ou si votre site voit son trafic décupler du jour au lendemain, il vous faudra certainement un moment ou l’autre passer d’une offre d’hébergement vers une autre plus appropriée.

Là encore, l’hébergeur va être le clef ou le nœud du problème : choisissez absolument un hébergeur compétent et une formule dans laquelle il est explicitement mentionné les modalités et le processus de surclassement d’une formule d’hébergement.

Pensez bien que bouger toute une installation n’est jamais chose facile et le processus, s’il doit se produire, doit pouvoir se faire le plus rapidement et le plus agilement possible pour éviter des coupures sur votre site.

Selon vos besoins plus spécifiques, pensez également à regarder précisément le point qui vous intéresse dans une offre ou à vous renseigner sur celui-ci (nombre de comptes mails ou de bases de données disponibles par exemple).

Chapitre précédent

Chapitre suivant